Replique montre de luxe france – Hamilton Odyssee 2001 (Hamilton Cal. 694) …

Replique montre de luxe france – Hamilton Odyssee 2001 (Hamilton Cal. 694)

Un Hamilton cette fois et un avec quelque chose d’une histoire arrière comme je suis sûr que le nom Odyssee 2001 n’a pas passé inaperçu par tous les buffs de film dehors là.

(replique montre suisse)

En 1966, avant le tournage de 2001: Une odyssée de l’espace a commencé, Stanley Kubrick (qui a toujours porté deux montres, une sur chaque poignet) approché Hamilton pour produire une montre-bracelet futuriste à porter par les astronautes dans le film. Les conceptions ont été soumises et approuvées et quand libérées à la presse, les clients potentiels réclamaient pour acheter la merveille spatiale.

En raison de l’intérêt, Hamilton a prévu de lancer un modèle identique sur le marché en même temps que la sortie du film en 1968, mais il est vite devenu évident qu’il ne serait pas rentable, donc la montre réplique dans ce post a été produite à la place .

Le nom ‘Odyssee 2001’ a été apparemment choisi par Hamilton pour éviter tout problème potentiel de copyright. Il a également transpiré que, bien que la montre de soutien a été produit, livré et utilisé dans des événements promotionnels, il n’a jamais réellement apparu dans le film.

Bien que rien de tel que le design original, l’Odyssee 2001 avait une apparence futuriste pour le moment avec sa circulaire, bien … tout, et les mains triangulaires. Ce qui n’est pas évident à partir de la face-on shot est la forme de l’affaire qui a un profil «coincé» et pourrait bien avoir été l’inspiration pour les années 1970 Camy Superautomatic Airport dont j’ai écrit sur le blog il ya quelques années Post ici).

La montre réplique dans ce post a été le premier modèle, introduit en 1968, et un modèle plus réservé suivi avec le même cas, mais plus les marqueurs de cadran principal et les mains.

Les répliques de montres aussi s’intègrent bien dans la gamme étrange de Fontainebleau de Hamilton qui étaient en vente à l’époque. Bien que non représenté ici, le fond de l’Odyssee 2001 porte également le nom de Fontainebleau.

L’amusement a commencé assez tôt avec celui-ci comme en raison de la conception de cas, ce cas s’est avéré très difficile à ouvrir. Je suis sûr que Hamilton aura produit un support de cas spécifique pour la montre réplique et j’aurais certainement pu utiliser un ici! Étant complètement rond, n’ayant pas de pattes extérieures et une patte cachée étant plus haute que l’autre, elle ne correspondait à aucun de mes ouvre-boîtes. Ajoutez le fait qu’il a été rouillé ensemble aussi lui a fait une vraie écrou dur à casser.

Je l’ai finalement ouvert, et sans endommager quoi que ce soit qui était un soulagement. Voici une image du cas complet et je vais offrir un petit conseil à quiconque tente d’ouvrir un de ces derniers.

Bien que l’anneau de sécurité ressemble à un visback régulier, il n’est pas. La bague a deux pattes sur les côtés qui fente dans une lèvre dans le cas de la majuscule tenant tous ensemble. Lorsque la bague est tournée dans le sens inverse des aiguilles d’une montre 90 (pour que les languettes soient dans les cosses), la majuscule, le cristal et les joints peuvent être soulevés, laissant la montre réplique dans le cas monobloc interne. La tige fendue est alors séparée comme un cas traditionnel d’une seule pièce et la montre réplique peut finalement être enlevée.

Une fois à l’intérieur, les choses ne semblaient pas trop mal. Le mouvement est un Hamilton cal. 694, qui est essentiellement juste un cal de ETA rebranded. 2472. Il n’avait manifestement pas été entretenu pendant un certain temps, comme en témoigne la quantité de rouille sur le cas aussi je suppose.

Un service de mouvement complet était tout ce qui était nécessaire pour le faire fonctionner de nouveau et en cours d’exécution avec toute la rouille enlevée et le cas bien nettoyé, la montre réplique pourrait être reconstruit.

La montre réplique avait toujours son original Hamilton signé bracelet en maille trop qui est toujours agréable à voir.

Dans l’ensemble, une montre intéressante et rare que vous ne verrez pas trop souvent.

Pour compléter ce message, il peut être intéressant de savoir que Hamilton a fait sortir une version de la montre d’origine en 2006 comme un modèle d’anniversaire de 40 ans, l’ODC X-01. La montre principale est alimentée par un ETA mécanique cal. 2824-2 et chaque subdial est commandé par un mouvement de quartz. La réplique montre a été limitée (assez prévisible!) À 2001 morceaux.

Riches.

** Beaucoup de mercis à Justin Swale pour me laisser présenter sa montre sur le blog. **