Replique Favre-Leuba Deep Blue montre (FL Cal. 1165)

Replique Favre-Leuba Deep Blue montre

Favre-Leuba Deep Blue (FL Cal. 1165)
Favre-Leuba Deep Blue (FL Cal. 1165)

Un autre plongeur vintage sur le blog, cette fois un ‘Deep Blue’ de Favre-Leuba.

Favre-Leuba a créé la gamme «Deep Blue» de montres de plongée à la fin des années 1960 et au début des années 1970, une couture riche pour les montres «visuellement frappantes». Tout comme ce Breitling Chrono-Matic de la même époque, certains des modèles de la gamme Deep Blue de Favre-Leuba étaient certainement accrocheurs, et bien que l’objet de ce post soit l’un des modèles les plus sobre, préparez-vous avec vos lunettes de soleil Comme ici sont quelques-uns des autres …

La montre est arrivée en bon état, bien que la tige ait été cassée et la lunette intérieure (actionnée par la couronne supérieure) ne tournerait pas. L’ouverture du fond de la scène a révélé un cal de Favre-Leuba. 1165 en très bon état.

Le calibre FL1165 est la date seule version du FL1164 que j’ai écrit sur ce poste concernant un modèle Sea Raider de la même période. Ces deux étalons étaient basés sur le A.Schild Cal. 1687, l’échappement étant modifié pour le faire « high-beat » (fonctionnant à 36.000 bph au lieu de la norme 21.600 bph), et un mécanisme automatique d’enroulement a été également ajouté – le produit d’un développement commun entre Zodiac, Doxa, Girard-Perregaux , Eberhard et Favre-Leuba.

Le retrait de l’anneau de lunette et du cristal de la replique montre a rapidement révélé la source du problème avec la lunette intérieure – notre vieil ami, joint émulsifié … toujours un visiteur indésirable!

Le joint d’étanchéité fondu collait littéralement la lunette interne au cristal et devait être retiré très soigneusement pour éviter qu’il ne se répandît sur la lunette interne blanche. Je ne pouvais pas risquer d’utiliser n’importe quel type de solvant, de peur d’endommager l’impression sur la lunette intérieure, donc il a dû être essuyé un peu à la fois.

L’autre problème était que la tige était cassée. Il avait rompu avec les fils de la couronne et il n’y avait rien à saisir pour essayer de retirer la vieille tige, donc je n’avais pas d’autre choix que d’adapter une nouvelle couronne et la tige. Je ne pouvais pas la source d’une couronne marquée Favre-Leuba, donc une couronne de vissage générique de la même taille et le style devait être utilisé à la place.

Avec le mouvement soigné et les problèmes résolus, le cas a été nettoyé et un joint de cristal neuf a installé avant que la montre ait été reconstruite. Voici le résultat.
Riches.

** Beaucoup de mercis à Kevin van der Zouwen de la collection de collectionneurs de montres et le site d’information Some Time Ago pour me laisser afficher sa replique montre suisse sur le blog. **

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*